Mariage : osez l’originalité dans vos accords mets et vins

0
55
Bouteilles de mariage

Dans le monde des organisateurs de mariage, la concurrence est rude. Pour se démarquer, il peut être judicieux de proposer à vos clients des accords-mets vins originaux qui feront de leur mariage un moment unique. Pour les futurs mariés qui gèrent ce choix seul, il est intéressant aussi d’oser prendre le risque d’organiser un repas aux accords surprenants.

Jouer sur l’harmonie

Le choix du vin est très important lors d’un mariage. Il est important de créer des alliances équilibrées qui soient subtiles et légères. Il vaut mieux donc éviter les saveurs trop sucrées ou les consistances trop grasses. Par exemple, un dessert en fin de repas qui sera sucré et fruité (comme un gâteau aux fruits) s’accordera très bien avec un vin blanc fruité sec. Dans ce choix, c’est la résonance entre les arômes qui prime, et non la similitude.

Un fondant au chocolat accompagné d’un vin blanc liquoreux va vite s’avérer rebutant, car les saveurs donnent un effet trop ton sur ton, et non-harmonieux. Vous pouvez même allier votre plat et votre vin avec votre chaise : accompagnez votre foie gras d’un rouge épicé et léger de Coti-Chiavari, ce qui changera de l’habituel vin blanc, sur une chaise Chiavari blanche. Vos invités seront agréablement surpris, aussi bien gustativement que visuellement.

Oser le contraste

Vous pouvez tout à fait présenter à votre table des plats ou des crus au goût osé, à condition que l’un jongle avec l’autre. Vous pouvez par exemple adoucir un vin à la saveur particulièrement prononcé avec un dessert aux fruits, mettre l’accent sur un vin épicé avec un plat doux comme le foie gras ou encore égaliser les arômes timides d’une viande blanche avec un vin rouge.

Tenter la surprise

Certains accords ne vous serez pas venus en tête, pourtant, ils vont très bien ensemble et décuplent autant les saveurs du plat que du vin. Le poisson peut s’allier avec le vin rouge, à condition qu’il soit léger et faible en tanin, ou vieux et structuré. Pour vos viandes fondantes, comme l’agneau ou le veau, vous pouvez proposer des vins blancs fruités, secs ou demi-secs.

Contrairement aux idées reçues, les plats épicés ne requièrent pas forcément des vins à l’arôme puissant, ils risqueraient plutôt de faire oublier les saveurs des épices. Dans ce cas de figure, il vaut mieux un vin rouge léger. Attention aussi lors du choix de votre vin à bien prendre en compte les épices présentes dans le plat qui l’accompagne. Le curry, le safran et le curcuma se marient plutôt bien avec plusieurs vins, ce qui n’est pas le cas de la harissa ou du piment.

Et le champagne ?

Pour apporter la touche originale à votre repas, pensez aussi à l’accord de votre champagne. On le marie très rarement avec du fromage ou des plats très salés, pourtant c’est un duo qui a tout pour ravir vos convives. Accompagnez-le de parmesan, ce fromage unique possède une vraie complémentarité avec le champagne brut ou sec. Les bulles et le côté fruité du cru s’accordent très bien avec le gras du fromage. Celui-ci adoucit l’acidité d’un blanc de blancs.

La pluralité des accords mets-vins est très vaste, ne vous empêchez donc pas de prévoir au menu l’un de vos vins préférés par peur qu’il ne soit pas harmonieux avec votre plat : il y a de très nombreuses façons d’accorder ces deux parties !

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici