Comment améliorer ses connaissances dans le vin en partant de zéro ?

0
18
raisin vignoble

Ayant des origines qui remontent à plusieurs millénaires de notre civilisation, le vin a su perdurer dans le temps pour s’inviter sur les tables du monde entier. Souvent perçu comme étant inaccessible en termes de connaissances et de son prix, il n’en est rien. Voici quelques conseils pour s’améliorer au sujet du vin.

Participer à un cours d’œnologie

Il faut tout d’abord savoir que la France fait partie des pays mondiaux les mieux classés en termes de production de vin. De plus, certains domaines français sont aussi reconnus mondialement pour la qualité des vins qu’ils proposent. Avec ces nombreux professionnels du vin qui proposent des cours d’œnologie, il est impossible de ne pas trouver vin à son palais.

En effet, ces professionnels sont des passionnés avant tout. Le vin est souvent associé au partage et à la convivialité. Les dégustations avec un œnologue sont axées autour d’ateliers ludiques pour apprendre tout en découvrant les sensations qu’offre le vin. L’œnologue est aussi présent pour guider l’apprenti.

Ce dernier se verra apprendre les différentes techniques de dégustation. Mais il sera aussi conseillé sur les vins qui accompagnent les plats, il apprendra comment conserver le vin et comment le servir à table. Dès le premier cours d’œnologie, en partant de zéro, le savoir sur ce milieu ne sera que bonifié grâce aux conseils d’un professionnel.

Déguster régulièrement du vin

Après le cours d’œnologie, il est temps de mettre en application les consignes et les conseils de l’œnologue. Ainsi, en dégustant régulièrement du vin, le palais s’affine et il sera plus facile de faire des différences entre les vins lors d’une prochaine dégustation. Il existe de nombreux sites web qui permettent de découvrir des vins de petits domaines en prenant un abonnement pour du vin sous la forme de box.

Il y a des exercices simples à réaliser chez soi pour améliorer ses connaissances du vin. Pour cela, il faut sélectionner trois vins à comparer. Par exemple, il est possible de choisir trois vins d’un même cépage, mais de zones géographiques différentes ou trois vins d’une même région viticole, mais ayant des appellations différentes.

Ensuite, il suffit de verser les trois vins dans des verres de dégustation, en n’omettant pas de numéroter chacun des verres associés à une bouteille. Puis il faut comparer ces vins en trois étapes : à l’œil, avec le nez et à la bouche. Pour se souvenir des résultats, il est conseillé de prendre des notes. C’est une démarche assez simple à faire et il est même conseillé de le faire à plusieurs pour débattre sur les résultats trouvés.

Se rendre à des salons ou visiter des caves à vins

Visiter un salon des vins est une étape indispensable pour améliorer ses connaissances sur le vin. En effet, ses salons regorgent de professionnels, d’œnologues et de producteurs qui se feront un plaisir de faire découvrir leur histoire et savoir-faire, notamment par la dégustation. Cela permet donc de goûter de nombreux vins à un prix défiant toute concurrence. 

Il ne faut pas oublier de ne pas boire chacun des verres que l’on goûte, sinon, il est fort possible que la visite du salon se termine en moins de deux heures. Ces dégustations sont faites pour être crachées dans un récipient prévu à cet effet. C’est une bonne occasion d’affiner son palais et de trouver les vins qui lui correspondent le mieux. De plus, les visites de caves à vin ou de domaine sont aussi recommandées.

C’est une occasion rêvée d’être accueilli sur les terres qui amène le fruit du vin. Généralement, la visite d’un vignoble se fait en présence du propriétaire ou d’un membre de son équipe. Ce dernier propose donc la visite du domaine en racontant son histoire puis il donnera des détails sur la fabrication de son vin. Bien sûr, une dégustation sera toujours proposée pour conclure la visite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici